Uncategorised

80 km/h sur routes : Une mesure qui relève de la « posture politique », et non de la sécurité routière. Si un Français sur quatre semble approuver son action, c'est à coup sûr parce qu'il n'a pas le permis de conduire ou de voiture ou de 2RM. Tous les autres, FFMC en tête, dénoncent cette mesure très peu imaginative et qui n'engage pas les deniers de l'État, comme l'auraient fait la modernisation du réseau ou la formation réelle des conducteurs. Au contraire même, elle va constituer une manne pour remplir ses caisses vides avec le produit des PV qui vont déferler, car comptabilisés au premier kilomètre-heure de dépassement. Il va falloir conduire les yeux écarquillés sur le compteur plutôt que sur la route ou passer à l'un de ces appareils d'alerte qui préviendront utilement de tout dépassement (et dont les ventes « explosent » actuellement). Voilà qui fonde la colère de la FFMC qui mène la lutte contre le « passage en force » du gouvernement.

80 km/h sur routes : Sur quel kilométrage en final ? Loin des 400 000 kilomètres officiellement concernés par la mesure, ce sont bien 1 million de kilomètres hors autoroutes et routes à 3 ou 4 voies à séparation centrale qui seront concernés. Le gouvernement a beau jeu de dire que la différence vient des routes très secondaires, des voies locales, vicinales et autres cantonales, ce sont tout de même les 80 km/h qui y sont appliqués, même si, en certains lieux, leur profil ne permet pas une telle allure.

80 km/h sur routes : Le raté de la modulation. C'est ce qui fonde la grogne des départements qui réclament le droit de moduler les vitesses comme ils l'entendent. Ils ont en effet, depuis que l'État s'est défaussé sur eux, la charge de l'entretien des routes et en connaissent parfaitement les caractéristiques. Tant qu'à changer les panneaux, c'était l'occasion rêvée d'en profiter pour moduler les vitesses en fonction des caractéristiques du lieu, baisser en dessous de 80 km/h à l'approche de points noirs ou relever à 100 km/h lorsque la ligne droite traverse benoîtement la campagne. Trop simple évidemment pour être repris, ce qui dénote bien que le but caché n'est pas celui qu'on croit.

à suivre...

Ami(e)s usagés de la route deux, trois, quatre roues et plus !

« Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal : c'est le courage de continuer qui compte » Winton Churchill.

Suite à la manif pour les 80km/h qui a eu lieu ce samedi dans le Puy de Dôme, La FFMC 63 remercie tous les participants de tous bords qui sont venus malgré le temps incertain du a la saison et le froid.

Un grand merci à l'antenne FFMC03 (Bernard et son équipe) venue en nombre pour nous assister. Un grand merci aux Motards Auvergnats (Tarek, Lulu et le team MA)

Un grand merci à Arverne motards 63 (Lolo Hornet and Co)

Merci également à « 40 millions d'automobilistes » et à tous les motards et automobilistes qui ont participé au cortège.

Merci  à vous tous pour vos messages de soutien et d'encouragement qui nous donne la force de continuer en tant que Bénévole.

Merci également à nos détracteurs et aux insatisfaits de tous genres qui nous aide à progresser et a grandir à partir du moment que la critique reste constructive.

Nous vous présentons nos excuses pour les cafouillages d'organisation survenus lors de l’événement, cependant cela restera un grand événement et nous tirerons les leçons de nos erreurs,et comme le disais Salvador Dali « Ne craignez pas la perfection, vous ne l’atteindrez jamais » 

Encore une fois, un grand merci à vous tous pour votre participation.

La prochaine réunion publique aura lieu le 01 Mars à 20h30 au 50 rue auger à Clermont Ferrand.

MEILLEURS VOEUX POUR

Assemblée Générale Ordinaire 2018 de la FFMC 63

Samedi 20 janvier 2018 à 14h00 , 50 Rue Auger , 63100 CLERMONT-FERRAND
Un grand rendez-vous annuel incontournable pour tous les adhérents (ou futurs) de notre département suivi d’un moment convivial et cloturé par un repas en soirée (uniquement sur réservation).

 

 Téléchargez le Bulletin de réservation repas

(seules les réservations reçues avant le 14 janvier 2018 pourront être prises en compte)

 

LA LETTRE DE L’ANTENNE OCTOBRE 2017

A retenir sur le mois dans votre Antenne :

Le Conseil de Région (CDR) Auvergne Rhône-Alpes, s’est déroulé les 14 et 15 octobre à Saint Laurent du Pont (38) pour agir ensemble et faire vive notre Mouvement sur nos régions. Que faut-il en retenir ?...

Les Journées Techniques d’Information (JTI) pour toutes les antennes de France se sont déroulé les 28 et 29 octobre à Vogüé (07). La défense de la moto, ça se réfléchit, ça s’organise et ça se construit. Que faut-il en retenir :...

Des réflexions ont été menées quant aux nouveaux moyens d’actions possibles pour la FFMC. Les militants ont parfois le sentiment de ne plus être entendus, d’organiser des actions sans que cela produise les effets escomptés. Ce qui nous oblige à être plus créatifs et plus efficaces. A échanger en réunion publique le jeudi 7 décembre.

 

  Vous voulez en savoir plus?

 Téléchargez La lettre de l'antenne octobre 2017

 

La lettre de l'antenne juin 2017

Le 1er juillet 2017 marque une date importante pour nous motards comme un triste temps fort de la « motophobie ». Après les gants homologués vient le changement de nos plaques d’immatriculation. Comme
toujours depuis 30 ans nous sommes les boucs émissaires de la Sécurité Routière alors que nous faisons partie des « bons élèves » depuis plus de 15 ans....

Que s’est il passé, du 2 au 4 Juin, aux Assises nationales du Mouvement FFMC à St Jean de Monts ?

Rencontrons-nous et venez échanger avec nous lors de nos réunions publiques à notre local chaque 1er jeudi de chaque mois à 20h30.

Quoi de neuf au National ?

La mortalité routière : motards « bons élèves » en 2015, en 2016 et depuis le début de l’année 2017 … mais toujours pointés du doigt et considérés comme irresponsables.

Prochaines réunions publiques les jeudi 3 août et 7 septembre à 20h30.

Vous voulez en savoir plus ?...

téléchargez la lettre de l'antenne juin 2017