La FFMC mobilise et s’affiche contre l’obligation

 du brassard « rétro réfléchissant »

Dans deux mois, s’il n’est pas abrogé d’ici là, le décret du 3 janvier 2012 obligera les motards à porter des éléments rétro réfléchissant supplémentaires sous peine être passibles de verbalisation et de perdre deux points sur leur permis de conduire.Pour alerter les motards sur cette mesure, la FFMC publie quatre affiches et lance une pétition en ligne  

La FFMC, qui a déjà déposé un recours auprès du Conseil d’Etat, dénonce ce décret issu de la précédente mandature et interpelle le nouveau gouvernement élu sur une promesse de « changement » : les conducteurs de deux roues motorisés et leur passager ont déjà l’obligation d’allumer leurs feux en toutes circonstances, et d’être coiffés d’un casque doté de dispositifs rétro réfléchissants ; pourquoi leur imposer en plus le port, en toutes circonstances, d’un brassard rétro réfléchissant à partir du 1er janvier 2013 ?  

Pour dénoncer cette surenchère réglementaire et les sanctions disproportionnées qui y sont liées, la FFMC lance quatre visuels . Elle entend ainsi démontrer l’inutilité de cette énième mesure stigmatisant les usagers de deux roues motorisés, et permettre à leur colère de s’exprimer par la pétition en ligne lancée parallèlement.  

Le samedi 17 novembre 2012, la FFMC 63 appelle ses adhérents et sympathisants à se rassembler à 15h00 Place de Jaude à Clermont-Ferrand pour protester contre le port obligatoire du dispositif rétro réfléchissant.
Nous ferons une action symbolique: au top départ, maquillés en rouge et portant un gilet jaune, nous nous allongerons tous par terre devant une moto accidentée.

Alors samedi,  apportez votre coffret de maquillage, votre gilet jaune (par exemple celui qu'on vous a imposé d'avoir dans votre voiture) et venez manifester votre colère contre cette mesure discriminatoire et inefficace.