Hausse de la mortalité routière :
Des mesures politiques déconnectées des causes réelles des accidents
Le dernier rapport de l'ONISR indique une hausse de la mortalité routière de 19,2% en juillet 2015. La politique de sécurité routière basée quasi exclusivement sur le contrôle des vitesses via l'automatisation de la sanction atteint-elle son niveau d'incompétence ?.....

pour lire la suite: communiqué 14-08-2015