COMMUNIQUES FFMC NATIONALE

Deux-roues motorisés : Guéant souffle sur les braises

A l’issue du Conseil des Ministres du 4 janvier, Claude Guéant en charge de la répression routière, veut obliger les motards à se faire voir… Verra bien qui verra le dernier !

 

Un nouveau décret (NOR : IOCA1126729D N°2012-3) portant sur la sécurité routière vient d’être signé le 3 janvier. Il prévoit notamment que les conducteurs et passagers de deux-roues motorisés (2RM) de plus de 125 cm3 devront à partir de 2013 porter un dispositif rétro-réfléchissant. Cette obligation est assortie d’une amende de 3è classe  (amende forfaitaire de 68 €) et d’une perte de deux points de permis.

 

Récapitulons : les motards portent déjà quatre autocollants rétro-réfléchissants sur le casque et ils roulent avec le phare allumé. De plus, un dispositif rétro-réfléchissant ne sert à rien en plein jour… On sait également que la question de la visibilité n’est pas un problème d’éclairage ou de couleurs de vêtement, mais un problème d’inattention des automobilistes insuffisamment formés à la coexistence avec des 2RM de plus en plus nombreux… Enfin, pourquoi seuls les motards en plus de 125 cm3 sont visés alors que ce sont les mieux équipés de tous les usagers de 2RM ? Pour la FFMC qui les représente depuis plus de 30 ans et qui vient de passer trois années en discussion avec les Pouvoirs publics, le gouvernement est à coté de la plaque.

 

Stupide et à nouveau bricolée dans la précipitation, cette mesurette qui nous coûtera encore des points de permis dès l’année prochaine est une nouvelle démonstration des effets d’annonces des politiciens.

 

La FFMC en prend acte. Elle appelle les opposants du gouvernement aux manettes jusqu’au printemps prochain à se mobiliser énergiquement. S’il faut se faire voir pour ne pas se faire avoir, on va se montrer…

 

Contacts presse : Nathanaël Gagnaire 06 83 91 65 27

France Wolf  06 63 43 43 32

Circulation interfiles, la FFMC invite les motards

et les scootéristes à montrer l’exemple !

Alors que la population de deux-roues motorisés continue d’augmenter et atteint17% du trafic à Paris, la FFMC appelle les motards et scootéristes à adopter uneconduite exemplaire pour préserver leur sécurité et notre image.

Souvent interpellée quant à l’incivisme de certains usagers de deux ou trois-roues motorisés, la FFMC travaille, depuis plus de trente ans, à persuader les pouvoirs publics que les motards sont aussi des conducteurs responsables. Or les comportements excessifs de quelques uns remettent en cause la tolérance dont nous bénéficions tous pour circuler entre les files.
La FFMC communique régulièrement pour rappeler qu’une majorité des accidents de la route impliquant un 2RM est due à l’inattention des autres usagers de la route. Elle reconnaît toutefois que certains conducteurs, par excès de confiance ou manque de formation, prennent trop de risques dans la circulation. Ces comportements nuisent à l’image que l’opinion publique a des « motards ».
Pour sensibiliser tous les usagers de 2RM à leur propre sécurité et promouvoir un vrai partage de la route, la FFMC édite un dépliant qu’elle distribuera lors d’actions de terrain à venir.
L’objectif est d’attirer l’attention des conducteurs de 2RM sur les situations à risques qu’ils sont susceptibles de rencontrer lorsqu’ils remontent les files, non seulement sur les voies rapides urbaines, mais aussi en ville où les interactions avec d’autres usagers sont plus nombreuses (notamment avec les piétons et les cyclistes), augmentant ainsi l’exposition aux risques.
Vous trouverez un exemplaire de cette plaquette sur notre site www.ffmc.fr.
Contacts presse : Frédéric Jeorge 06.11.03.13.98 - Éric Thiollier 01.48.18.12.15
La Fédération Française des Motards Contents

Le Centre d’Etudes sur les Réseaux, les Transports, l’Urbanisme et les constructions publiques (CERTU) publie un guide de recommandations pour la prise en compte des deux-roues motorisés (2RM).
 
Cet ouvrage de 164 pages conseille les élus et techniciens des collectivités territoriales pour mieux prendre en compte les spécificités de circulation des usagers en 2RM.
De la même manière qu’il est profitable pour tous de prendre en compte les personnes à mobilité réduite et les nouveaux modes de déplacements, concevoir dès le début des infrastructures urbaines et routières adaptées aux 2RM dont la part dans le trafic a considérablement augmenté ces dix dernières années améliore la sécurité de tous.
Éviter de créer des dangers au bord des routes, organiser et apaiser les flux de circulation, comprendre pourquoi une moto ou un cyclomoteur ne circule pas forcément comme des piétons ou des automobilistes, tel sont les objectifs de ce guide qui rappelle également les normes et les textes réglementaires en vigueur. Enfin, il apporte des précisions sur toutes les facettes de ce qu’on appelle aujourd’hui les « deux-roues motorisés », véhicules qui sont encore mal connus des Pouvoirs publics.
 
Élaboré par une équipe pluridisciplinaire composée d’ingénieurs du CERTU et des CETE[1], de techniciens chargés d’aménagement dans des collectivités territoriales, des chercheurs de l’IFSTTAR[2] et des motards de la FFMC, ce guide est aussi indispensable aux fonctionnaires en charge des questions de voirie que le casque, les gants et une paire de bottes le sont aux usagers en 2RM.
 
Conformément  aux engagements pris par l’État dans le cadre de la Concertation nationale sur les 2RM et la sécurité routière est disponible au prix de 30 € en version reliée auprès du Certu (www.CERTU.fr ) ou au format électronique sur le site internet de la FFMC. 
 
Comme quoi de temps en temps, les « motards en colère » sont contents ! Il reste à espérer que les décideurs et les techniciens de voirie consulteront cet ouvrage de référence avant leurs futurs chantiers.
 
Contact presse : Frédéric Jeorge - 06 11 03 13 98
Eric Thiollier - 01 48 18 12 15
Marc Bertrand – 01 48 18 12 18

 

[1] Centre d’études technique de l’Équipement
[2] Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (ex INRETS)

Expérimentation de la circulation interfiles : le début du bon sens

 

Selon le ministre de l’Intérieur Claude Guéant, le dossier de la circulation des deux-roues motorisés entre les files de voitures dans les embouteillages pourrait enfin avancer. Revendication de longue date de la Fédération Française des Motards en Colère, cette mesure de bon sens ferait progresser la sécurité des deux-roues motorisés de façon concrète.
La circulation entre les files n’est pas spécifiquement interdite par le code de la route, qui se contente de l’ignorer. Cependant avec l’explosion du nombre de deux-roues motorisés (2RM) ces dernières années, surtout dans les centres urbains, cette pratique a pris de l’ampleur jusqu’à devenir systématique dans les embouteillages.
Plusieurs raisons à cela : le gain de temps, évidemment, mais aussi la sécurité. En effet les distances entre véhicules étant rarement respectées, surtout en cas de bouchon, et un deux-roues nécessitant une vitesse minimale pour conserver son équilibre, circuler à vitesse raisonnable entre les files devient un gage de sécurité.
Il devient néanmoins indispensable d’encadrer cette pratique par quelques règles de bon sens pour lui permettre de se développer dans les meilleures conditions. Une réglementation claire sur le sujet, comme il en existe déjà dans de nombreux pays européens, permettrait alors d’enseigner officiellement la pratique correcte de la circulation interfiles, tant aux deux-roues (différentiel de vitesse adapté, respect des autres…) qu’aux automobilistes (contrôle des rétroviseurs, utilisation des clignotants, pas de changement de file en virage…). En outre, cette clarification permettra aux conducteurs de 2RM d’éviter les verbalisations aléatoires et parfois injustifiées
.
En attendant une possible réglementation, il est question d’expérimentation. Expérimentation qui se fait pourtant déjà à grande échelle, tous les jours depuis des années… Espérons donc, dans l’intérêt de tous, que ces promesses qui ne sont pas les premières en la matière aboutissent enfin.

Contacts presse :

Frédéric Jeorge - 06 11 03 13 98

Eric Thiollier – 06 70 09 55 16

à télécharger ici file_icons/generic.png FFMC-giletjaune-imp.pdf

à télécharger ici file_icons/generic.png FFMC-glissiere-imp.pdf

à télécharger ici file_icons/generic.png FFMC-partage-imp.pdf

à télécharger ici file_icons/generic.png FFMC-radar-imp.pdf

à télécharger ici file_icons/generic.png FFMC-plaque-imp.jpg