COMMUNIQUES FFMC63

  

La FFMC63 appelle tous les motards et utilisateurs de 2 Roues motorisés à venir manifester leur mécontentement samedi 13 mars. Rassemblement à 14 heures place du 1er mai.

Parce que les motards ne sont pas des automobilistes n’en déplaise à Mme Merli.

Parce que qu’il y en a assez de cette vision débilitante des conducteurs de 2 roues.

Parce qu’il y en assez  du rappel à des règles édictées pour les seuls automobilistes et ne prenant pas en compte la spécificité des 2 roues motorisés.

Assez de la répression ciblée, injuste et inefficace.

Assez  des seules propositions de mesures motophobes.

Assez des infra-structures meurtrières.

Parce que les motards souhaitent une vraie prise en compte de leurs particularités.

Parce que les motards souhaitent qu’à l’issue des Etats Généraux, des mesures adaptées et reconnues par les experts, soient mises en œuvre et non de la poudre aux yeux transformant encore les motards en bouc émissaire de la Sécurité Routière.

Parce que les motards sont solidaires.

liens pour télécharger l'affiche de la manif
 file_icons/generic.png affiche manif 13-03-10-nb.jpg
file_icons/generic.png affiche manif 13-03-10co.jpg

la liste des manifestations
http://www.ffmc.asso.fr/spip.php?article1817

10ème Relais Calmos à Yzeure

ci-dessous le lien vers les photos :

http://www.monalbum.fr/Album=7KLTISZP

La FFMC63 maintient la manifestation samedi 21 mars à Clermont-Ferrand, départ 14 heures de la place du 1er mai.

Depuis plusieurs mois la FFMC, la Mutuelle des Motards et d’autres associations d’usagers rencontrent  la DSCR au sujet de la procédure VE. Rien n’y fait. Soudainement, 15 jours avant les manifestations prévues en France par la FFMC, les 2 RM sont exclus de la procédure ainsi que les poids lourds.Que faut-il en penser ?On nous promet un Grenelle de la moto, pour aborder tous les sujets, y compris les sujets qui fâchent. Si l’on comprend bien l’accidentologie motarde est une chose qui fâcherait nos gouvernants.Cela tombe bien, car comme cela nous fâche aussi, et ce pour l’excellente raison, que nous sommes les motards en question, nous nous réjouissons que l’on prenne à bras le corps les vrais problèmes. Parlons des motards plus souvent victimes que coupables ainsi que le montre le rapport Maids, parlons de formation véritable plutôt que de gadgets, parlons de la loi des 100cv qui n’a aucun rapport avec l’accidentologie, parlons des remontées de files, de l’emprunt des couloirs de bus pour ne pas être écrasés par la circulation automobile, parlons des équipements de sécurité taxés à 20% au contraire des voitures,  parlons du stationnement, parlons du bilan écologique global favorable au 2RM, des plaques à l’avant, de l’immatriculation des engins de loisirs et autres loufoqueries que l’on nous annonce, parlons du contrôle technique inutile puisque qu’aucun lien n’existe entre l’état des motos plutôt bien entretenues et les accidents, parlons des voiries interdites aux motos sur un simple préjugé, parlons des aménagements des routes, des obstacles latéraux, des pieux et des hachoirs que sont les grilles implantées au ras des voiries,... et la liste n’est pas close.La sécurité, ce n’est pas qu’une question de vitesse et de drogue.

Les motards seront dans la rue le 21, parce que nous devons faire savoir que nous existons, que nous avons des demandes depuis longtemps, que nous avons des arguments, que nous savons regarder les choses en face et qu’il ne suffira pas à l’Etat de reporter indéfiniment sa responsabilité sur l’usager.

Pour la FFMC 63
Jean-Jacques CHATARD
Coordinateur FFMC63