Les faits 

Le port du brassard fluorescent ou retro réfléchissant s’est généralisé dans de nombreuses compétitions moto On et Off Road ces dernières années, sans lien avec l’évolution de la législation.Il est utilisé depuis 2008 par le Moto Tour car il facilite l’organisation de la course en permettant l’identification immédiate des concurrents et de leur catégorie (récupération des motos en parc fermé, contrôles aux points de passage obligatoires, etc.). Il peut également être un plus en termes de sécurité lors des spéciales (départs et arrivées d’étapes nocturnes) nombreuses lors de la compétition. Il ne s’agit donc pas d’une nouveauté, encore moins d’une anticipation de l’évolution législative. 

La tentative de récupération du Moto Tour par la DSCR

 Comme peuvent en attester tous ceux qui ont assisté à la conférence de presse de présentation du Moto Tour, il n’y a pas eu de prise de parole de la DSCR ou du délégué interministériel Jean-Luc Nevache. C’est la communication mise en place par la DSCR, sans concertation avec l’organisation, qui « survend » le brassard dans le cadre du Moto Tour et fait artificiellement le lien avec l’évolution de la loi. Depuis la vérité a été rétablie, notamment par les journalistes de Moto Magazine sur motomag.com. Les organisateurs ont confirmé à leurs interlocuteurs de la Mutuelle et de Moto Magazine le fait que cette initiative, propre à la DSCR, avait été prise sans concertation avec l’organisation. Une mise au point avec la DSCR interviendra à l’initiative du Moto Tour. Pour la Mutuelle, c’est la condition sine qua non d’une reconduction du partenariat avec le Moto Tour.

 http://www.motomag.com/Brassard-fluo-la-Securite-Routiere-recupere-le-Moto-Tour.html 

 La Mutuelle et le Moto Tour 

Partenaire du Moto Tour depuis 2009, la Mutuelle échange en permanence avec les organisateurs afin d’améliorer chaque année la sécurité globale du rallye et les conditions d’accueil et de participation des motards.Au fil des ans, sa participation a permis la mise en place de plusieurs initiatives :-   le « trophée du comportement, » qui récompensait les pilotes et les teams (mécaniciens inclus) pour leur attitude responsable et solidaire envers les autres usagers de la route et les autres concurrents,-  la « course dans la course », qui permettait aux motards locaux de prendre part à une étape de la compétition,-          l’assistance aux pilotes destinée aux motards n’ayant pas les moyens d’organiser un team de participer à l’ensemble du rallye routier.C’est cette dernière formule, l’assistance gratuite Mutuelle des Motards, qui a été retenue et constitue désormais l’essentiel du partenariat avec le Moto Tour, en renforçant l’accessibilité de l’épreuve, notamment pour les motards dont les budgets sont les plus restreints. Dans le même temps, elle est à l'incitative d'un projet pédagogique original dans le cadre du bac pro moto au lycée Pierre Mendès France de Montpellier.