MOTOMAG

Sondage moto et manif du 18 juin : la presse moto se mobilise !

Plusieurs titres de la presse moto publient simultanément un sondage concernant les mesures du CISR du 11 mai dernier. Objectif, recueillir l’avis des lecteurs de presse moto sur les mesures de sécurité routière du gouvernement

http://www.motomag.com/Sondage-moto-et-manif-du-18-juin.html

Lancement d'un Blog sur motomag, au sujet de la "Concertation sur le deux roues motorisé". Le but est d'essayer de raconter ce qui s'y fait et de vous en rendre compte, en toute transparence, à défaut de neutralité...
C'est ici que ça se passe : http://blogs.motomag.com/concertation2RM

La FFMC reste mobilisée le 21 et 22 mars

Malgré l’annonce, mardi 3 mars, par la DSCR de l’abandon de la procédure VE pour les 2-roues motorisés et la promesse de mettre en place une politique de sécurité routière basée sur la concertation, la FFMC reste vigilante et maintient la plupart de ses rassemblements les 21 et 22 mars prochains.

la suite : http://www.motomag.com/La-FFMC-maintien-les-5638.html

Nice : « contrôle technique » moto sur la Promenade des Anglais

Un titre un peu provocateur pour annoncer une opération de sensibilisation… qui respire la pure communication. La ville de Nice et la police municipale organisent, du 27 au 31 octobre, une semaine de prévention pour les usagers de deux-roues, principalement les plus jeunes.

Ainsi, des policiers municipaux, « spécialistes des deux-roues » (sic), procèderont à la vérification gratuite des éléments de sécurité des deux-roues.

Les jeunes seront sensibilisés à leur sécurité, au bruit de leur engin et « favoriser ainsi de nouveaux échanges avec la police municipale », rapporte le site Nice Premium.

Lutte contre l’insécurité routière, un combat à mains-nues…
Ce dernier semble s’être contenté d’un « copier/coller » d’un communiqué officiel. Il rappelle alors que les usagers de deux-roues représentent « 23 % des tués pour moins d’un pour cent du trafic » au plan national. Il précise aussi qu’une « étude sectorielle de l’Observatoire interministériel de la sécurité routière (…) a montré qu’un conducteur de deux-roues motorisé a 20 fois plus de risque d’être tué qu’un automobiliste ».

Infrastructures inadaptées, manque de protection « naturel » d’une moto, manque de formation des automobilistes à la présence des deux-roues… avant que l’état du deux-roues ne soit à mettre en cause, les facteurs qui expliquent ces chiffres qu’on nous ressasse – avec des variantes selon les sources, d’ailleurs – ne manquent pas

http://www.motomag.com/Nice-controle-technique-moto-sur.html

 La FFMC fête le retrait de la procédure VE
Malgré l’annonce, mardi 3 mars, par la DSCR1  de l’abandon de la procédure VE2  pour les deux-roues motorisés et la promesse de mettre en place une politique de sécurité routière basée  sur  la  concertation,  la  FFMC  reste  toutefois  vigilante  et  maintient  la  plupart  de  ses rassemblements les 21 et 22 mars prochains.Grâce à l’action concertée des représentants du monde moto (FFMC, Mutuelle des motards, FFM3  et branche deux-roues du CNPA4) mais aussi plus largement, à la mobilisation de tous les autres usagers de la route (Codever, l’ensemble des branches du CNPA et l’association 40  millions  d’automobilistes),  la  procédure  VE  a  été  entièrement  revue :  exclusion  pure  et simple des deux-roues motorisés et des poids lourds, limitation pour les automobilistes aux seuls cas d’accidents avec une liste de critères de dangerosité réduite à 4 critères au lieu de 21.Cette union historique, sans laquelle nos revendications n’auraient pas abouti, est la preuve que motards et automobilistes peuvent, ensemble, œuvrer à une meilleure sécurité routière dans le respect de leurs spécificités.
Cette victoire n’est qu’une étape dans le combat que mène la FFMC depuis près de 30 ans pour une véritable prise en compte des usagers de deux-roues motorisés dans la politique de sécurité routière.
L’annonce  d’un  « Grenelle du  deux-roues  motorisés »  et  la  mise  en  place  de  groupes  de travail  ad  hoc  vont également  dans  le  bon  sens  mais  l’abondance  des  promesses  de concertation ne saurait suffire à effacer les années de disette pendant lesquelles les motards ont sans cesse été pointés du doigt et trop régulièrement exclus du champ des négociations. Les revendications de la FFMC dépassent largement le cadre de la procédure VE et doivent aujourd’hui être entendues par les pouvoirs publics pour réduire l’accidentologie des motards et instaurer un véritable partage de la route.
C’est pour cela que la FFMC appelle tous les conducteurs de deux-roues motorisés et toutes les associations d’usagers de la route à rester solidaires lors des rassemblements organisés dans  la  plupart  des  départements,  les  21  et  22  mars  prochains,  pour  fêter  notre  victoire commune,  rappeler  ses  propositions  pour  l’amélioration  de  la  sécurité  routière,  et  ainsi préparer l’avenir.
http://www.motomag.com/IMG/pdf/CP09-03-09-Ve-suite.pdf

Mobilisation contre la procédure VE

Comme vous le savez, la FFMC travaille depuis plusieurs mois maintenant contre la mise en place de la procédure VE.
Si le travail de concertation, mené avec la Mutuelle des motards, le CNPA et la FFM, semble trouver écho auprès de la DSCR, les motards doivent aujourd'hui manifester concrètement leur opposition à cette réglementation dont le seul but est de contrôler la conformité des deux-roues motorisés et enrichir les experts. Vous pouvez consulter la position de l'association 40 millions d'automobilistes sur leur site :
http://www.40millionsdautomobilistes.com/index.asp?intIdArticle=251
Une manifestation nationale sera organisée le week end des 21 et 22 mars
communiqué de presse commun FFMC-FFM-CNPA-AMDM du 8 janvier :
http://ffmc.asso.fr/spip.php?article1519
article paru sur motomag.com :
http://www.motomag.com/Procedure-VE-le-controle-technique-5312.html